Séduction pour cette rentrée culturelle

Publié le 16 Novembre 2011

Théâtre et Arènes de l’Agora à Évry font parties des structures organisatrices invitant à un spectacle d’ouverture souvent libre et gratuit afin de présenter sa programmation annuelle et d’inciter les curieux à revenir. D’autres comme le Plan de Ris Orangis et le Rack’am de Corbeil Essonne ont leurs fidèles abonnés qui n’hésitent pas à payer le premier spectacle de la saison.

  

La saison du Théâtre de l’Agora commencera le samedi 18 septembre à 17 heures par une installation vidéo intitulée « Terres arbitraires » que Nicolas Clauss a élaborée en complicité avec de jeunes habitants du quartier des Pyramides à Évry. Ce prélude à l’ouverture de saison sera suivi le samedi 25 Septembre avec le « Bal Mêlé » aux Arènes de l’Agora. « Chaque rencontre, chaque interaction nourrit la production d’un matériau visuel et sonore fait d’entretiens et d’ambiances enregistrés, d’images filmées sur le vif ou mises en scène. » L’œuvre ainsi élaborée invite chacun à s’interroger sur ce que le langage a progressivement enfermé dans des termes tels que «jeunes», «quartiers» ou «banlieues». L’exposition restera jusqu’au 16 octobre et l’entrée y est libre.

  

Le Théâtre de l’Agora et Dominique Rebaud avec la compagnie Camargo nous proposent en ouverture de saison « Bal Mêlé » un parcours festif dans l’histoire des danses populaires et savantes avec la danse tamoule, le coupé-décalé, le tango, la java et bien d’autres. Nous découvrirons des dizaines de groupes de danse essonniens près à nous époustouflées par leur prestation scénique. Le public est invité à venir le samedi 25 septembre à 17H aux Arènes de l’Agora et sera de la partie pour danser.

 

Le Centre Culturel Robert Desnos n’a rien à envier aux scènes nationales de certains théâtres puisqu’il propose des spectacles de même qualité. Herbert Du Plessis interprètera Chopin, le virtuose et l’improvisateur, qui a créé des œuvres magnifiques de romantisme tout en conservant un côté plus classique. Il sera temps de célébrer le bicentenaire de la naissance du grand compositeur qui a influencé tant de musiciens notamment par ses nocturnes intimistes.

 

jim murplelogo gong

 

Les abonnés avides seraient des abonnés à vie.

 

Les salles de concerts du Plan de Ris Orangis et du Rack’am de Corbeil Essonne ont une autre idée pour attiser le désir de leurs fidèles : ils comptent sur le choix attractif du spectacle d’ouverture et la bonne réputation qu’ils ont eu grâce aux saisons précédentes.

 

Le vendredi 24 septembre à 20h, Gong se déchaînera au Plan avec du rock psychédélique et progressif. Daevid Allen et ses disciples des débuts Gilli Smyth, Steve Hillage et Miquette Giraudy nous invite après 40 ans de carrière, de nombreuses reformations, des voyages à travers le monde.

  

Le Rack’am cherche à nous en mettre plein la vue avec les Jim Murple Memorial célèbres pour leur rocksteady, leur reggae, influencé par le jazz, imprégné par le Ska, la Soul, le Calypso et le Mento. Le groupe nous entraîne en Jamaïque  avec leur nouvel album « A la Recherche du Son Perdu ». L’orchestre est au complet avec ses cuivres, ses guitares, sa batterie, sa contrebasse, un piano et Nanou au chant jeudi 23 septembre à 20h30.

 

Quel début de saison ! Ca commence bien !

 

Fanny Veysset

   

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :