L'opéra et le ballet s'ouvrent au cinéphile

Publié le 16 Novembre 2011

Le cinéma propose un contenu alternatif avec des opéras et des ballets, diffusés parfois en directs, depuis l’avènement du numérique. Cette diffusion devenue plus facile et rapide, le CGR vous propose notamment des abonnements rentables pour aller voir ces spectacles grandioses.

 

 

Finies les pellicules qui n’en finissent plus ! Le format numérique ouvre de nouvelles perspectives de projections tout à fait inédites au cinéma : le film reste au goût du jour mais il se laisse peu à peu concurrencer par les documentaires, les opéras, les ballets, les retransmissions d’événements sportifs comme pour le rugby dans le sud ouest de la France.

Le directeur Guillaume Delage du Méga CGR d’Evry a bien voulu répondre à nos questions à ce sujet en nous présentant le programme de la saison 2010-2011 : un spectacle par mois est projeté dans les salles. Cet ambitieux projet a pour but d’ouvrir la culture à tous et de « l’apporter plus facilement » grâce au grand écran. Le CGR souhaite « reconquérir une clientèle » en faisant face à ses concurrents Gaumont Pathé. Le directeur souligne l’importance de « faire revenir les personnes qui vont à Carré Sénart parce qu’ils ont une mauvaise image d’Evry ».

Tous les CGR ont donc une programmation imposée par le siège social et leur filiale « Coté diffusion ». Les dispositions ont donc été prises pour que le projet se concrétise en salle depuis qu’il y a eu le spectacle « André Rieu live in Maastricht » le 20 juillet dernier.

Même s’il semble que la musique classique touche les plus de quarante ans, le coût du billet au cinéma est nettement inférieur à celui pris à l’opéra et il permet ainsi à tous de s’offrir un spectacle moins coûteux jusqu’alors catalogué en musique inaccessible. Le cinéma peut donner en plus au spectateur la garantie d’une meilleure visibilité des faits et gestes des artistes qu’une place située en haut d’un balcon où les yeux doivent scruter frénétiquement au travers des jumelles la scène pour y suivre l’intrigue et son dénouement.

 

A4-SAISON 2010-2011-07-10

 

Des abonnements intéressants et gagnants

 

Le CGR retransmet les opéras et les ballets du Royal Opera House à Londres. Il est plus convivial pour voir ce genre de spectacle au cinéma, qui dure trois à quatre heures, d’y aller accompagné. Il est alors avantageux de prendre une carte d’abonnement soit 16 euros la place pour cinq personnes. A savoir que la place à l’unité est de 18 euros. En fait, plus vous êtes nombreux, plus le spectacle est rentable. Pour 14 places, le spectacle vous coûtera la modeste somme de 12 euros.

On peut ici concevoir qu’une sortie collective à but éducatif puisse être alors accessible au plus grand nombre et  briser la glace qui entoure ces spectacles considérés à tort comme bourgeois et dépassé. Vous pouvez vous procurer ce programme dans tous les CGR.

Le prochain opéra « Le Barbier de Séville » arrive le 18 novembre et le ballet « Casse-Noisette » le 9 décembre 2010. Il n’y aura que deux diffusions par spectacles alors réservez-vite vos places ! Le privilège de voir et entendre ce qui est beau ou sublime vous ouvre ses portes, que vous soyez cinéphiles ou pas, âgés ou jeunes.

 

Fanny Veysset

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :